ICOSAE


Les lumières du Faust s’éteignent, nous allons enfin découvrir un nouveau volet de l’idylle ICOSAE sur une musique électrisante . Comme un cœur éprit d’amour, les deux frangins nous propose une collection magnétique.
Valentin et Florentin Glemarec les inséparables formés à la prestigieuse école du Louvre sortent depuis 2014 des collections très masculines empruntant les codes du tailoring et du sportswear version New wave. On aime dans cette collection les silhouettes élégantes principalement composées de costumes noirs coupés avec minutie, agrémentés de chaussures à sequins argentés qui viennent twister le look en apportant une touche déglingue disco.On prêtera attention aux semelles rouges signé Louboutin afin d’être moins sage encore.
Les silhouettes qui suivront seront clairement streetewear avec du jeans, des bombers, l’image d’un new wave revisité avec élégance grâce aux chemises satinés qui ne manqueront pas de donner un peu de romantisme au style. Inspirés par une soirée à flaner sous les étoiles de L.A, les frères ponctuent leur collection d’un story telling Shakespearien, le fou, l’amant, le poète, mots récurrents imprimés sur des t-shirts rouges.. De quoi réveiller les passions qui sommeillent en nous.
On retrouve la série de nombres 82.141.814 sur les tartans des vestes de costumes.
Avec »The world has music for those who listen » ss18, les 2 créateurs montrent qu’ils occupent une place forte dans la mode masculine.

WORDS Michel Hardy
PHOTOGRAPHY Elise Notseck