YPROJECT – SS18

Y PROJECT


Pour l’été prochain le flamand Glenn Martens, nous présente sa collection à Paris  en plein cœur de la maison des Sciences de l’Homme. Un panel de looks  à la fois  pointus, casuals et streets en même temps. Un mélange détonnant, dont seul Martens grâce à son language propre qu’il développe depuis maintenant plusieurs saisons sans faillir, en a le secret.

Dans cette collection, tayloring et tulles vaporeux d’organza se combinent aux polos et sportswear. Des caches-tétons métalliques ornent les hauts, les bottes oversizes devenues cultes s’enroulent autour des jambes en guirlandes de cuir fleuries. Les volumes opulents et architecturés par des fils de fers sont toujours nourris du style Renaissance. Il revisite des pièces ultra-basiques ( je ne dirais qu’un mot : « bermuda » ) passées à la moulinette du kaléidoscope Yproject . Savoir transcender le quotidien est une des qualités profondément humanistes de ce designer, couronné récemment du grand de prix de l’ANDAM 2017.

Loin des tendances pré-mâchées de chaque saison, Glenn Martens continue de surprendre en proposant une vision fondamentale de la mode de demain.

PHOTOGRAPHY Elise Notseck
WORDS Marion Hassan

https://yproject.fr/

YPROJECT FEMME AW17

Y/PROJECT


La maison de la Chimie accueillait le King du cocktail détonnant, le flamboyant Glenn Martens, tête de proue de l’avant-garde et directeur artistique de la maison Y/project.

Le stylisme ultra-féminin flirtera avec la culture street old school. Ainsi soit il.

Mêlant l’univers rap des nineties au baroque d’Henri III, il continue d’explorer cette surprenante association, qu’il avait initié lors de la saison précédente pour sa collection masculine. Surprenante, mais néanmoins tout à fait pertinente, force est de constater l’influence des stars de la musique dans notre société qui les érige litteralement aux rangs d’idoles.

Martens synthétise avec brio les codes de ses deux mondes pas si lointain finalement. Il en extrait leurs débauches, une sensualité exacerbée, l’opulence et crée un vestiaire à la démesure de ses muses. Les princesses hip hop de Martens sont des bombes décomplexées. Chaque look détient un élément de surprise et d’excès, tout les détails sont soignés et si l’ensemble donne la sensation d’un joyeux chaos de spontanéité et d’authenticité, il est clair que rien n’est laissé au hasard.

Perchées sur leurs bottes en python XXL, les mannequins déambulent dans une salle hystérique qui mitraille frénétiquement le défilé . De longues robes fendues s’agitent au même rythme que balancent des créoles  perlées oversizes, une jambe de jean aux multiples revers s’échappe. Les corsets se portent décontractés avec bombers sur les épaules et jupes en jean brut, les sweats sont capuchonnés, serrés et se parent de tulles aux volumes exubérants.

Absolument royal!

PHOTOGRAPHY Elise Notseck
WORDS Marion Hassan

Y PROJECT HOMME AW17

Y PROJECT

C’est dans un Globo bondé que Y project nous présentait sa collection automne-hiver 2017. Le défilé a des allures d’hallucinations sous acides : ondulantes, elles dégoulinent en torsade le long des bras et des jambes des modèles (toujours aussi charismatiques). Les pantalons de joggings, jeans… sont sectionnés voir stratifiés.

Glenn Martens explore de nouveaux horizons sociétales, il décline subtilement les codes de la maison, autrefois cow-boys berlinois, aujourd’hui hooligans hip hops.

En note de fond, Martens conserve la touche romantique et sensuelle qui fait le succès de Y project, notamment avec une des pièces fortes de la collection : un costume de velours bordeaux. Asymétrie d’une manche oversize découpée à l’épaule qui s’attache autour du cou par une sangle de tissu laissant apparaître une chemise blanche immaculée.

Les accessoires jouent un rôle prépondérant, le créateur détourne les symboles de la royauté, une main grandeur nature devient pendentif ou écusson, des écharpes de supporters porte des visages de reines et de rois.

Royal!

Photos par Lucille Delabarre
Texte par Marion Hassan

BACKSTAGE BY ELISE NOTSECK YPROJECT AW16

L’atmosphère est électrique. Les néons rouges enveloppent toutes les personnes venues se presser sur les bancs de la discothèque parisienne. le Gibus semble dévoiler à chaque collection une nouvelle facette de son espace, faisant de lui le parfait environnement pour prolonger l’esprit de la marque Yproject.
La musique techno industrielle démarre, nous sommes parfaitement immergés dans l’ambiance, prêt à accueillir les créations de son designer Glenn Martens.

Avec cette cinquième collection, Yproject assume son virage artistique vers une esthétique « trash pointue », imprégnée des ambiances de films britanniques comme Trainspotting.Yproject prend des risques avec succès, en se démarquant de la tendance ainsi que des collections précédentes plus éthérées sur lesquelles planaient l’influence de son ancien designer Yohan Serfaty.

La collection homme automne-hiver de cette saison est une savoureuse hybridation entre un style normcore, des influences 90’s et un vestiaire classique américain revisité.
Chaque pièce est forte en elle même, en fonction d’une caractéristique ( couleurs, coupes , plissages , détails…) que le designer a décidé d’exacerber. Rien n’est ajusté dans des proportions « classiques »: la veste en jean a des manches trois-quart, on vient sculpter l’oversize avec des boutonnières à pression, des zips, des sangles.Le pantalon taille haute est fendu sur de volumineuses boots ou alors finit en pattes d’éléphant dégoulinantes dans une avalanche de plissés.
De ces savants déséquilibres se dégagent une nonchalance sensuelle explosive.

Probablement, notre coup de cœur de la saison!

Y/PROJECT VIDEO FASHIONSHOW SS15

Y PROJECT


 Le défiléY/project SS15 à découvrir à travers cette nouvelle vidéo . Un moment de poésie, de très belles pièces,Glenn Martens un créateur de talent . Nous on adore!

Voir aussi du même créateur Glenn Martens : http://www.coalshade.com/2014/06/26/yproject-fashionweek-ss15/

Photo de bannière : Y/PROJECT.com

Credits

Photo frontbar from Yproject website

Editing by Marion Hassan

YPROJECT FASHIONWEEK SS15

Y PROJECT


 C’est avec grand plaisir que Coalshade a découvert la dernière collection d’Yproject .Y/project c’est la marque du designer Belge Glenn Martens diplômé d’Antwerp . Glenn Martens a travaillé avec Bruno Pieters et assisté Yohan Serfaty avant de lancer sa marque en 2010. Les créations sont épurées et fluides . Ses silhouettes élégantes prennent beaucoup d’ampleur à travers le mouvement. Une très belle collection!

En attendant un reportage vidéo voilà déjà quelques photos du défilé ….

Credits

Photos and Text by Marion Hassan